Renfort mobile pour casque Adrian

Renfort mobile pour casque Adrian de guetteur de tranchée

renfort mobile pour casque adrian 1916Le  renfort de casque de guetteur modèle 1916 est constitué d’une tôle d’acier spéciale de 5,5 mm d’épaisseur qui se fixe par un système de sangles et d’agrafes sur la partie avant du casque adrian quelque soit la taille du casque et sans y apporter la moindre modification.
Le poids du renfort exerce sur le front, une pression qui pourrait être pénible à la longue.

L’homme peut diminuer la gène qui en résulte en opérant une traction sur la lanière qui est attachée à la courroie de fixation et qui prend à l’arrière du casque. Cette lanière est terminée par une boucle en cuir dans laquelle l’homme peut engager le pouce . Cette lanière peut être également attachée au ceinturon.

Lorsque le guetteur tient la tête droite, le renfort met le sommet de sa tête à l’abri d’une balle S allemande à toutes distances et de la plus part des balles perforantes à noyau d’acier, à partir de 30 mètres.

ZooEffect WordPress plugin

 

 

 

Noël dans les tranchées de 14-18

Passer Noël au front pendant la grande guerre 14-18

Noël dans les tranchéesAlors que Noël approche, des colis sont distribués dans les tranchées des deux camps, envoyés par les familles, les villes et villages, les associations de soutien, remplis de nourriture, de vêtements chauds, de cigarettes et de courriers.

« Tu ne peux croire le plaisir que cela fait quand on …. Lire la suite

La gueule de Goebbels

La radio du Reich

Le spadassin d’Hitler : Joseph Goebbels soutient à de nombreuses reprises que l’éducation d’un peuple se fait par une formation massive qui sera pensée pour des millions de cerveaux simultanément. Pour parvenir à cette fin, il lance dès son arrivée au ministère de la propagande, la construction et la diffusion massive de son fameux poste de TSF  Volksempfänger ( la radio du peuple). Auparavant, il fallait réunir les masses dans les débits de bière ou sous les chapiteaux de cirques ou encore sur des places publiques pour les endoctriner. Grâce à ce récepteur, la voix des dirigeants parvient dans chaque foyer allemand.

poste DKE 38Le DKE 1938, « Deutscher Kleinempfänger » (petit récepteur allemand) surnommé « gueule de Goebbels » est un poste de radio ou plutôt une TSF fabriquée par plusieurs firmes différentes dont Schnaub. D’un aspect et d’un fonctionnement assez simple.Sa carcasse est réalisée en bakélite ( premier plastique fait de polymères synthétiques breveté en 1909). De couleur marron tacheté, sa façade ainsi qu’un certain nombre de pièces internes arborent le Reichsalder, l’aigle symbole du Reich

      en savoir plus  en savoir plus 

Il s’agit bien là  d’une pièce de choix pour un collectionneur de militaria ou de TSF assez difficile à dénicher de nos jours malgré sa production massive à l’époque.

en savoir plusVoir cette TSF allemande en fonctionnement

_______________________________________________________

Dans cet article de Vincent Hervé, mon père vous explique ce qu’était la radio sous l’occupation allemande

Les-TSF-de-la-seconde-guerr

cliquez pour agrandir

Le mamelouk  » Ali « 

De son vrai nom : St Denis Louis Etienne né à Versailles le 22 Septembre 1788
Il entre au service de l’Empereur Napoléon 1er en 1806 en qualité de piqueur à la
maison Impériale puis maître de manège des équipages.

mamelouk de Napoléon 1er Etienne St-Denis

portrait du dernier mamelouk de Napoléon
(école Française première moitié du XIXe siècle)

En Septembre 1811, Il devient second mamelouk de l’Empereur et porta le nom d’Ali.
Fidèle et dévoué valet de chambre,il ne quittera plus l’Empereur l’accompagnant même dans son exil sur l’île d’Elbe et à Sainte Hélène.
Copiste et bibliothécaire des lettres, des dictées de l’Empereur et une partie du
« Mémorial » de Las Cases sont de sa main.

En 1827, il se retire à Sens dans l’Yonne ou il devient membre du conseil municipal
Entretenant encore des relations fraternelles avec des anciens de la grande armée,
il participa en 1840 au rapatriement des restes de l’Empereur de Sainte Hélène.
Ali laissera un ouvrage qui restera une souce unique et irremplaçable sur la vie de
Napoléon 1er :  « souvenirs du mameluck Ali sur l’Empereur Napoléon » (1826)
Disponible à la fin de cet article

Il rencontrera secrètement le futur Napoléon III , celui-ci le fera Chevalier de la légion
d’honneur en 1854.

Etienne Saint-Denis dit « Ali » finira sa vie le 3 mai 1856 à Sens ou il sera inhumé.Sa tombe est toujours visible de nos jours au cimetière municipal.

tombe dEtienne St-Denis' dernier mamelouk de Napoléon 1er

tombe d’ Etienne St-Denis dernier mamelouk de Napoléon 1er