« U 455 » Le sous-marin disparu en 1944

Pensez a laisser un commentaire !

www.atelier-tisseron.com

Sous-marin de Type VIIC (image Revell )

Enquête sur l’ histoire du U-Boot 455

A partir du 3 Septembre 1940, commence la construction d’un sous-marin aux chantiers navals Deutsche Werke AG, Kiel Gaaden. Cet U-boot immatriculé 455 sera mis à l’eau le 21 Juin 1941. Le Kapitänleutnant Hans-Henrich Giessler  en recevra le commandement avec 51 hommes d’équipage. Ce submersible débute sa carrière comme bateau école au sein de la 5 ème flottille puis à partir de… Janvier 1942, il  intègre la 7 ème flottille basée à St Nazaire jusqu’en Février 1944. Par la suite, il a été affecté à la 29° flotte à Toulon en Mars 1944.

Les loups gris

Sous le nouveau commandement de Hans Martin Scheibe, Il effectue une dizaine de missions dans l’Atlantique et en Méditerranée où il combat selon la tactique de guerre de l’amiral Dönitz: En meute de loups d’ou leurs surnoms de « loups gris ». Tout au long de sa carrière, le U-455 coulera trois  navires .Le 22 Février 1944,après pas mal de péripéties,il quitte la vieille darse (la rade) de Toulon pour sa dernière mission. Il aura été membre de six meutes de « loups gris »,effectué 10 patrouilles, mouillé un bon nombre de mines marines et coulé un total de 17,685 Tonnes de navires, le haut commandement perdit sa trace en mer de Ligure et il fut considéré comme définitivement disparu  le 6 Avril 1944.Sa position est : – 44°04’N 09°51’E – Son épave sera finalement retrouvée en 2005, au large de Gênes. Plusieurs équipes vont effectuer de dangereuses plongées sur cette épave reposant par 120 mètres de fond. A cette profondeur, pour 15 minutes passée au fond, il faut faire une remontée en paliers de décompression de 3 h 30. Cette plongée attise bien des curiosités.

  • Pourquoi l’écoutille était elle ouverte, si loin de la base ?
  • Pourquoi le périscope était à moitié sorti ?
  • Pourquoi une partie la coque présentait-elle des traces d’explosion ?

Et si le U-455 avait été chargé d’une mission secrète ?

nazi_gold_barsEn effet, la fin de la guerre était proche. Déménager une partie du trésor nazi.Par exemple des lingots d’or frappés de l’aigle nazi. Le bâtiment aurait pu subir une attaque aérienne en faisant surface afin de transférer cette précieuse cargaison ? La version de l’équipe de plongeurs et d’historiens dont Luc et Marc Brauer du musée le grand Blockhaus de Batz sur mer,intervenue sur l’épave est assez différente. Elle pense d’après leurs investigations que le U-455 aurait tout simplement emprunté un champs de mine non signalé et sauté sur l’une d’elles entraînant immédiatement le sous-marin et son équipage par le fond . Le U-455 gardera sans doute à jamais tous ses secrets….

Luc Brauer et l'atelier-Tisseron

L’historien Luc Brauer à côté d’un mannequin réalisé avec une tête signée atelier Tisseron

Mes amis Luc et Marc Brauer historiens et conservateurs bien connus de plusieurs musées militaires (Nous avons  fourni un grand nombre de têtes de mannequins pour  : Le bunker de la Rochelle,Le grand blockhaus de Batz sur mer et le musée de la libertée retrouvée de Quinéville), apportent leur contribution et leur expertise sur le sujet dans un reportage diffusé  sur ARTE

ZooEffect WordPress plugin
Précisions techniques sur le U-455 Type: Sous-marin de Type VIIC Déplacement: 769 tonnes en surface 871 t immergé Longueur : 67.1 m Largeur : 6.2 m Tirant d’eau : 4.74 m Propulsion : 2 × moteurs compressés Germaniawerft 6-cylindres 4 temps M6V 40/46 diesel, totalisant 2,800–3,200 ch à Maxi 490 tr/min 2 × moteurs électriques, totalisant 750 ch à maxi 296 tr/min vitesse : 17.7 nœuds (32.8 km/h) en surface et 7.6 nœuds (14.1 km/h) immergé Rayon d’action: 15,170 km à 19 km/h en surface et 150 km à 7.4 km/h immergé Profondeur maxi : 230 m Profondeur d’écrasement: 250–295 m Équipage: 44–52 officiers et marins Armement: • 5 × tubes lance torpilles de 533 mm (4 à l’avant et un à l’arrière) • 14 × torpilles or 26 mines TMA • 1 × C35 canon de 88mm / L45 canon de pont (220 coups) • Plusieurs mitrailleuses AA

Les Derniers mouvements connus du Sous-marin U- 455 :

15.01.1942 – 28.02.1942 Première mission – patrouille actif Le U-455 a quitté Kiel, sous le commandement de Hans-Heinrich Giessler le 15 janvier 1942 et est arrivé à Bergen le 28 février 1942 après plus de six semaines de navigation. 21.03.1942 – 30.03.1942 Seconde Mission– patrouille actif Le 21 mars 1942, le U-455 a quitté Bergen, sous le commandement de Hans-Heinrich Giessler et après plus d’une semaine arrive à Saint-Nazaire le 30 mars 1942. 16.04.1942 – 16.06.1942 Troisième Mission – patrouille actif Le U-455 prend la mer selon Hans-Heinrich Giessler de Saint-Nazaire le 16 avril 1942 et est arrivé à Saint-Nazaire le 16 juin 1942 après plus de huit semaines en patrouille. Hans-Heinrich Giessler frappé deux navires sur cette patrouille et deux d’entre eux étaient en convoi: L’un était dans le convoi ON-89 et l’autre dans le convoi SL-111. Le 3 mai 1942, il a coulé le British Workman de 6994 tonnes du convoi ON-89. Le 11 juin 1942, il a coulé lle navire britannique de 6.914 tonnes Geo H Jones, membre du convoi SL-111. 22.08.1942 – 28.10.1942 Quatrième Mission – patrouille actif Le U-455 a quitté Saint-Nazaire sous le commandement de Hans-Heinrich Giessler le 22 août 1942 et est rentré neuf semaines et demie plus tard, à Saint-Nazaire le 28 octobre 1942. 24.11.1942 – 24.01.1943 Cinquième Mission – patrouille actif Le 24 novembre 1942, le U-455 a quitté Saint-Nazaire sous le commandement de Hans-Martin Scheibe et est rentré à Saint-Nazaire plus de huit semaines plus tard, le 24 janvier 1943. 23.03.1943 – 23.04.1943 Sixième Mission – patrouille actif Le U-455 prend la mer selon Hans-Martin Scheibe de Saint-Nazaire le 23 mars 1943 et rentre le 23 avril 1943 après quatre semaines et demie en patrouille. Le U-455 a posées des mines sur cette patrouille. Ces mines ont coulé 1 navire Le Rouennais navire français de 3.777 tonnes a été coulé par une mine le 25 avril 1943. 30.05.1943 – 31.07.1943 Septième Mission – patrouille actif Le U-455 a quitté Saint-Nazaire sous le commandement de Hans-Martin Scheibe le 30 mai 1943 et est arrivé à Saint-Nazaire le 31 juillet 1943 après près de neuf semaines de patrouille. A 15H41 le 2 juin 1943 a l’endroit cartographié BF 72, le U-455 a été attaqué par un avion de la RAF de la 248 me Escadre. Le U-455 a été légèrement endommagé dans l’attaque. Le bateau s’est lui-même défendu avec son canon antiaérien sans détruire l’avion. Le 19 juin 1943 a l’endroit cartographié CF 94, le U-455 a été attaqué par un avion de l’USAAF du 2e Escadron. Le bateau s’est lui-même défendu avec son canon antiaérien sans détruire l’avion. 20.09.1943 – 11.11.1943 Huitième Mission – patrouille actif Le 20 septembre 1943, Le U-455 quitte Saint-Nazaire sous le commandement de Hans-Martin Scheibe et après sept semaines et demie rentre à Lorient le 11 novembre 1943. 06.01.1944 – 03.02.1944 Neuvième Mission – patrouille actif Le U-455 part, selon Hans-Martin Scheibe de Lorient le 6 janvier 1944 et arrive à Toulon le 3 février 1944 après quatre semaines. 22.02.1944 – 06.04.1944 Dixième Mission – patrouille actif U-455 quitte Toulon sous le commandement de Hans-Martin Scheibe le 22 février 1944. Le sous-marin a été déclaré disparu le 6 avril 1944.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Ce blog est dofollow !