Von Reims bis zu Argonnen



L'armée allemande sur le front de Champagne-Argonne en 1917

Ce livre aurait dû rester secret dans ma bibliothèque...
mais j'ai finalement, accepté de le partager à une poignée d'entre vous !

"De Reims à l'Argonne"

De l'atelier Jean Pierre Tisseron
Le dimanche 17 janvier 2021

Edité par le Major Von Guerard du 3Régiment de réserve de grenadiers de la garde (Kaiser Franz) de la 3e armée en 1917

(Réédition complète au format téléchargeableRédigé entièrement en allemand)

195 pages. 192 photos pleine page de Rich Spelling,

L'armée allemande sur le front de Champagne-Argonne en 1917. Photos de guerre, de soldats dans leurs occupations courantes au front et à l’entrainement mais aussi de gradés du haut commandement : Colonel Général Von Eine, Colonel Freiherr Von Oldershausen, Lieutenant Général Fleck, Lieutenant-Colonel Von Mangoldt, Général d’infanterie Von Gündel et le Général d’infanterie Freiherr Von Hügel.

Publié en 1917 à Leipzig par la maison d'édition Grethlein & Co.

Von Reims bis zu den Argonnen

Le front de Champagne qui s’étire entre Reims et la profonde forêt d’Argonne est fixé dès septembre 1914 approximativement sur une ligne qui passe par le fort de la Pompelle, le village de Saint-Hilaire-le-Grand, Massiges et Ville-sur-Tourbe.
Cette ligne de front ne bouge pratiquement pas jusqu’à l’offensive de Nivelle en 1917 qui fait enfin reculer les allemands.

Certains villages sont malmenés par l’artillerie comme Sommepy, Ste Marie à Py, St Souplet, Gratreuil, Dormois, Ripont, Cernay en Dormois… D'autres sont entièrement détruits et ne seront jamais reconstruits.
Au lendemain du conflit, les villages de Tahure, Perthes-les-Hurlus, Hurlus, Le Mesnil-les-Hurlus et Ripont classés en « zone rouge » devinrent le camp de Suippes, l’un des plus vastes terrains militaires de France (plus de 14 400 hectares). 

Les allemands organisent formidablement leur ligne de défense, construisant fortins, puits, tunnels, abris en tous genres en bétons armés. Il en est de même pour l’arrière front avec la construction d’abris et de cantonnements d’hôpitaux pour les hommes de troupe et les Officiers. 
Terres agricoles, bétail, récoltes, animaux, bois, sont bien sûr réquisitionnés. Domaines et châteaux eux aussi réquisitionnés et servent de quartiers généraux et de camps d’entrainement comme par exemple celui de maison rouge près de Vouziers dans les Ardennes


Cliquez sur le bouton jaune et téléchargez immédiatement ce livre

commander maintenant

 24 euros seulement 
virements également acceptés (sauf pour la Suisse) 

 


J'ai toujours connu ce livre que mon grand père avait trouvé dans un grenier et ramené à la maison à la fin de la seconde guerre mondiale  

Saisissez l'opportunité de pouvoir l'acquerir !

commander maintenant

Si vous rencontrez une difficulté ou si vous avez une question, contactez-moi


Von Reims bis zu Argonnen

Von Reims bis zu den Argonnen. Herausgegeben von Major Von Guérard d.Res. Das Kaiser Franz Garde Grenadier Regiment Nr. 2 A.O.K. 3
Neue vollständige Ausgabe im herunterladbaren PDF-Format.
195 Seiten. 192 ganzseitige Fotobilder von Rich Spelling,Deutsche Armee an der Champagne-Argonne-Front 1917, Kriegsfotos, Fotos von Soldaten in ihren derzeitigen Besetzungen an der Front und in der Ausbildung, aber auch von Oberbefehlshabern: Generaloberst Von Eine, Oberst Freiherr Von Oldershausen, Generalleutnant Fleck, Oberstleutnant Von Mangoldt, Infanterie-General Von Gündel und Infanterie-General Freiherr Von Hügel
Verlag: Leipzig, Verlagsbuchhandlung Grethlein & Co, 1917


Die Champagnerfront, die sich zwischen Reims und dem tiefen Wald von Argonne erstreckt, ist ab September 1914 ungefähr auf einer Linie festgelegt, die durch das Fort de la Pompelle, das Dorf Saint-Hilaire-le-Grand, Massiges und Ville- führt. Torf.

Diese Front bewegte sich kaum bis zur Nivelle-Offensive 1917, die die Deutschen schließlich zurückdrängte.

Einige Dörfer werden von Artillerie heimgesucht, wie Sommepy, Ste Marie à Py, St. Souplet, Gratreuil, Dormois, Ripont, Cernay und Dormois. Einige von ihnen sind vollständig zerstört und werden niemals wieder aufgebaut.
Nach dem Konflikt wurden die in der "roten Zone" klassifizierten Dörfer Tahure, Perthes-les-Hurlus, Hurlus, Le Mesnil-les-Hurlus und Ripont zum Lager von Suippes, einer der größten Militärstätten Frankreichs (mehr) von 14.400 Hektar).

Die Deutschen organisieren ihre Verteidigungslinie hervorragend und bauen Forts, Brunnen, Tunnel und Schutzhütten aller Art aus Stahlbeton. Gleiches gilt für die Rückseite mit dem Bau von Notunterkünften und Krankenhausunterkünften für Mannschaften und Offiziere.
Ackerland, Vieh, Getreide, Tiere, Holz sind natürlich erforderlich. Domains und Burgen wurden ebenfalls beschlagnahmt und als Hauptquartier und Trainingslager genutzt, wie das Maison Rouge in der Nähe von Vouziers in den Ardennen

 

ligne

 Informations
Nos livres s'affichent directement sur votre ordinateur. Il n'y a aucun envoi par la poste


www.atelier-tisseron.com  respecte la loi informatique et libertés, inscrit à la CNIL sous le n° 1632720v0 
En vous inscrivant, vous acceptez de recevoir des informations de l'atelier Tisseron inscrit au registre des métiers sous le n° 337914634
 


© www;atelier-tisseron.com 2017