Restaurer et présenter une collection

Découvrez notre nouvelle formation téléchargeable

Comment restaurer et présenter une COLLECTION

Restaurer et présenter une collectionDepuis longtemps, vous me demandiez comment faire pour restaurer tel ou tel objet. Comment conserver, réparer, repeindre, créer des effets de rouille, mettre vos collections en valeur… En sommes, vous vouliez connaitre mes astuces et mes secrets de métier. Alors j’ai décidé de tout vous révéler afin que vous deveniez vous-même un expert.

Lorsque l’on désire restaurer un objet trouvé dans un grenier, dans la terre ou dans l’eau, cela peut vite se transformer en une belle galère si on ne connait pas les astuces, les procédures ou les produits à utiliser.

Vous êtes un passionné de vide greniers ou de brocantes, vous êtes chercheur de trésors et vous utiliser un détecteur, alors ce livre vous concerne.

J’ai écrit un livre dans lequel j’ai mis: tous mes secrets de peintre décorateur, mes astuces et tours de main transmis de père en fils depuis plusieurs générations, toutes les combines apprises en 38 ans de restauration de militaria de collection, les bonnes adresses, les bons logiciels…

Grâce aux informations présentes dans ce guide, vous pourrez, d’ici quelques jours, mettre en place des méthodes efficaces pour restaurer et présenter superbement et durablement une collection

Pour cela, il est indispensable de découvrir les bonnes informations pour Restaurer et présenter une collection.
C’est justement ce que je vous invite à faire maintenant.

Restaurer et présenter une collection

accès immédiat

OK Jean Pierre, je veux découvrir ton livre
Je clique sur le bouton maintenant

 

Des grenades pour le parc du puy du fou

Des grenades pour le parc du puy du fou

Une nouvelle attraction ouverte au public: Les amoureux de Verdun

Les amoureux de Verdun

Des grenades pour le parc du puy du fou

Tous les ans  le Puy du Fou innove en nous proposant une nouvelle attraction. Cette année et pendant environ 15 minutes, vous serez propulsés dans une tranchée de la première guerre mondiale. Entre les chenilles d’un char d’assaut et une hélice d’un avion écrasé, vous progresserez au milieu de la bataille  jusqu’au soir de Noël et la fameuse trêve.

Sur trame de  correspondance amoureuse d’un poilu et de sa fiancée, vous serez plongés au cœur de l’hiver 1916, dans l’enfer d’une tranchée enneigée de Verdun, dans le quotidien de soldats héroïques. Ce spectacle à couper le souffle agrémenté d’effets spéciaux vous laissera assurément un souvenir inoubliable et bouleversant.

Pour mener à bien cette nouvelle attraction  le puy du fou met les bouchées doubles en créant un bâtiment spécifique abritant une quinzaine d’acteurs et environ 80 animatroniques évoluant sur une surface de 1800 m2
Afin d’être au  plus près de la réalité les concepteurs font appel à une dizaine d’ historiens ainsi qu’a de nombreux décorateurs et sous traitants accessoiristes comme notre atelier de moulage  .
En tant que spécialiste dans ce domaine,nous avons du fabriquer pour l’occasion 140 reproductions de grenades citron foug en polyester équipées de leurs capots de protection ainsi que des grenades besozzi.   ( cliquez pour agrandir)

Ces reproductions venant compléter une formidable collection de 7500 pièces authentiques constituant une des plus grosse collection de souvenirs militaria 14-18.

Nos têtes de mannequins ont été également mises à contribution  dans le développement de certains animatroniques ( mannequins automatisés)

Au total, ce n’est pas moins de 4 millions d’euros qui sont investis dans cette nouvelle attraction mais bon le parc du puy du fou doit tenir son rang. Déjà couronné en 2012 à Los Angeles, il vient à nouveau d’être élu meilleurs parc du monde.

Une véritable histoire belge

Il y a de cela 28 ans, dans l’après midi du 17 Février 1986, un vieil homme s’éteignait seul, à bout de force à l’hôpital de Sedan dans les Ardennes.

Cet homme qui avait subi une opération du col du fémur n’était pas épuisé par les douloureuses séances de rééducation infligées par un personnel hospitalier irrespectueux qui après l’effort, l’oubliait dans un fauteuil inconfortable, les pieds nus.
Non, il était tout simplement usé par ses 89 ans d’une vie bien remplie.

Il n’avait plus envie de relever de défis, ni d’accomplir de marches forcées. Il n’en avait plus la force . Il ne voulait plus recevoir d’ordres, il savait trop ce qu’étaient les ordres…

 Allez ! Il faut faire un effort sinon vous ne remarcherez jamais »
Une jambe après l’autre comme ça allez, c’est bien, droite, gauche, voilà, continuez !

Bien avant d’avoir travaillé aux aciéries de Longwy et aux forges de Sedan (pendant la journée) et projeté des films au cinéma l’ Eden de Sedan pendant la nuit.
Oui ! bien avant, un jour d’été 1914, il dit à son père que sa mère était d’accord et il s’engagea dans l’armée Belge pour combattre l’ennemi après avoir aussi mentit sur son âge à son sergent recruteur. Il avait tout juste 16 ans.

D’abord incorporé dans les chasseurs à pied où il connut les âpres combats de la bataille de l’Yser (Steenstraate, Dixmude, l’écluse de Nieuport et Ypres), le soldat de deuxième classe Achille Nollomont qui était originaire d’Arlon, (situé sur la Frontière Belgo-Luxembourgeoise) se porta volontaire pour incorporer la 1 ère Compagnie de télégraphie sans fil.

Grâce à sa parfaite maîtrise de la langue Luxembourgeoise et à son bon niveau scolaire notamment en allemand, le soldat Nollomont parvint à mener à bien certaines missions de renseignement de grande importance par écoutes de l’ennemi aux avants postes des tranchées.

Cette unité d’élite rendu possible, dans les circonstances les plus difficiles de la bataille, les liaisons du G.Q.G avec les organismes dont les communications avaient pour l’armée, une importance vitale

Ce qui valut à ce soldat de recevoir, le 20 mars 1919 (par l’intermédiaire du Chef d’Etat Major Général de l’armée belge), les félicitations du Capitaine-Commandant Philippson de la  1ère T.S.F.A . Il fut décoré de la croix de guerre avec palme.

Le jour de son enterrement, au cimetière St Charles de Sedan,la famille s’aperçut avec effroi que la tombe prévue pour accueillir sa dépouille n’était pas la sienne. Dans la précipitation, il fut descendu dans une austère fosse commune en attendant son véritable enterrement, remis au lendemain.

Quelques années plus tard, Achille voyageât à nouveau. Son corps fut inhumé et transféré dans mon village de Villeneuve l’Archevêque (Yonne) où il repose en paix à présent au près de son épouse bien aimée.

Cet homme qui avait vu le jour le 20 Janvier 1898, fût l’un des derniers poilus de l’armée belge.

C’était mon grand-père.

Achille Nollomont soldat Belge 14-18

Renfort mobile pour casque Adrian

Renfort mobile pour casque Adrian de guetteur de tranchée

renfort mobile pour casque adrian 1916Le  renfort de casque de guetteur modèle 1916 est constitué d’une tôle d’acier spéciale de 5,5 mm d’épaisseur qui se fixe par un système de sangles et d’agrafes sur la partie avant du casque adrian quelque soit la taille du casque et sans y apporter la moindre modification.
Le poids du renfort exerce sur le front, une pression qui pourrait être pénible à la longue.

L’homme peut diminuer la gène qui en résulte en opérant une traction sur la lanière qui est attachée à la courroie de fixation et qui prend à l’arrière du casque. Cette lanière est terminée par une boucle en cuir dans laquelle l’homme peut engager le pouce . Cette lanière peut être également attachée au ceinturon.

Lorsque le guetteur tient la tête droite, le renfort met le sommet de sa tête à l’abri d’une balle S allemande à toutes distances et de la plus part des balles perforantes à noyau d’acier, à partir de 30 mètres.

ZooEffect WordPress plugin